Nuestra nueva plataforma está disponible en v5.gandi.net

Descubrir el nuevo Gandi







Après une période de tests Alpha et Beta aux résultats très satisfaisants, nous sommes en mesure d'annoncer que nous ouvrirons officiellement FR-SD3, notre nouveau centre de données à Paris, le 15 mai 2017 !

À partir de cette date, FR-SD3 sera prêt à héberger vos infrastructures de production et les conditions de gratuité en vigueur jusqu'alors ne seront plus effectives. Ainsi, la consommation deviendra payante, au même titre que pour nos autres centres de données. Jusqu'à cette date, il reste en phase Beta et la consommation des ressources y est gratuite.

A noter, seule notre offre Cloud est disponible pour le moment sur ce centre de données : Serveurs, Volumes, IPs et réseaux privés. Aucune date n'est prévue pour le lancement de Simple Hosting et des Répartiteurs de charge (Web Accelerators) sur FR-SD3, à l'heure actuelle disponibles uniquement sur nos autres centres de données à Paris et au Luxembourg (respectivement FR-SD2 et LU-BI1).

N'hésitez pas à contacter notre Support Hébergement pour toutes informations supplémentaires, ou tout simplement, pour partager vos impressions.

L'adresse email feedback@gandi.net est également à votre disposition.


... de la sauvegarde des données informatiques ! Que la date choisie ait été la veille d'une journée traditionnellement réservée aux bonnes blagues n'est probablement pas le fruit du hasard...

De la même manière que vous avez pris l'habitude, au fil du temps, de sauvegarder vos photos personnelles ou les documents électroniques liés à votre activité professionnelle, il est primordial de veiller également à sauvegarder régulièrement votre site internet. Et c'est tout l'intérêt des Snapshots offerts sur Simple Hosting !

 

En effet, si stable et fiable puisse-être la plateforme d'hébergement, personne n'est jamais à l'abri d'un accident :

Une faille de sécurité au niveau du CMS

Si vous utilisez un CMS (Content Management System), type WordPress, Joomla, Prestashop, il peut arriver qu'une faille de sécurité, dans le code du CMS ou celui d'une extension installée, entraîne des dysfonctionnements qui rendent nécessaire une réinstallation du CMS. Et cela est bien évidemment moins douloureux si vous disposez d'une sauvegarde saine depuis laquelle effectuer la restauration.

Une mise à jour ratée

Parfois, il ne s'agit pas d'une faille de sécurité, mais d'une incompatibilité entre deux versions ou d'un souci de connexion. Dans ces cas là, il peut également s'avérer plus simple d'effectuer une restauration plutôt que de tenter de réparer un CMS défaillant. 

Une suppression accidentelle de fichier

Un doigt qui dérape sur la touche Delete, une fausse manipulation dans la suppression de fichiers d'archives, un déplacement de fichiers qui ne se passe pas comme prévu... La restauration d'une sauvegarde récente pourra vous sauver d'un mauvais pas.

Un renouvellement oublié

Vous avez probablement activé le renouvellement automatique sur Simple Hosting, vous êtes surement très attentifs aux mails que nous vous adressons pour vous avertir de l'expiration d'une instance, et vous avez encore 2 semaines après l'expiration pour renouveler sans perdre vos données... mais malgré tout cela, on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Une catastrophe technologique à l'échelle mondiale

Bon, ok, c'est peu probable, mais si le monde devait s'effondrer et nous faire basculer dans une ère post-apocalyptique à la Mad Max, vous seriez ravi de pouvoir consulter vos archives d'avant catastrophe.

 

Comment sauvegarder vos données ?

A présent que vous êtes convaincu de la nécessité d'effectuer des sauvegardes régulières, voyons comment le faire sur votre instance Simple Hosting.

Avant tout, n'oubliez jamais le mantra de la sauvegarde "3-2-1" : 3 sauvegardes, sur 2 supports, dont 1 stockée "ailleurs" (dans un coffre à la banque ou sous votre matelas dans votre ancienne chambre chez vos parents, peu importe). En suivant cette règle, vous êtes à peu près certain de pouvoir toujours restaurer un site devenu défaillant.

Pour activer les Snapshots sur votre instance, rendez-vous dans l'interface d'administration de votre Simple Hosting, sélectionner l'instance et choisissez "Activer" dans l'onglet Snapshots.

Un Snapshot est une photographie de votre instance à l'instant T, et vous disposez de quatre images de votre disque : une image de la veille, une image de l'avant-veille, une de la semaine précédente et une du mois précédent.

Si vous utilisez un CMS, vous aurez probablement besoin de sauvegarder également votre base de données (c'est même primordial, parce que c'est généralement dans la base que se trouvent tous les contenus que vous avez saisis).

Si vous utilisez une base MySQL (la base de données la plus courante sur Simple Hosting), il faudra tout d'abord trouver l'emplacement du fichier anacrontab en vous connectant via sFTP. Il devrait se situer à cet emplacement :

/lamp0/etc/cron/anacrontab

Pour sauvegarder votre base de données, vous devrez réaliser un export grâce à la commande mysqldump.

Pour que cette tâche s'effectue de manière automatique régulièrement, et ainsi toujours disposer de sauvegardes récentes, vous devrez créer une tâche anacron. Voici un exemple de ce que vous pouvez mettre en place pour effectuer une sauvegarde quotidienne de votre base de données (si l'utilisateur 'root' n'a pas de mot de passe, vous devrez effacer {-pPASSWORD}, ou dans le cas contraire, effacer les symboles {} et indiquer votre mot de passe après -p:

@daily 0 mysql_backup mkdir -p /srv/data/tmp/mysql_backup ; mysqldump -u root {-pPASSWORD} --all-databases | /bin/gzip -9 > /srv/data/tmp/mysql_backup/`date '+%F'`.databases.sql.gz ; rm -f /srv/data/tmp/mysql_backup/`date '+%F' --date '1 week ago'`.databases.sql.gz 

Cette ligne de commande prévoit un export quotidien de votre base et sa sauvegarde pendant une semaine.

N'oubliez pas de copier régulièrement sur votre ordinateur le répertoire contenant vos Snapshots : si votre instance expire, vous ne disposerez que des sauvegardes que vous aurez téléchargées.

 

Pour restaurer votre site :

Il suffit de télécharger le contenu du répertoire de la sauvegarde la plus récente dans le répertoire lamp0. Les répertoires de sauvegarde étant nommés en temps Unix, le répertoire avec le nombre le plus grand sera le plus récent.

Effacez alors le répertoire racine de votre site web (qui se trouve dans htdocs) sur l'instance afin d'y uploader celui contenu dans la sauvegarde, à l'aide de votre client sftp.

Supprimez ensuite la base de données et créez-en une nouvelle au même nom. Importez alors le fichier dump de votre base de donnée en utilisant la fonctionnalité Importer de l'interface phpMyAdmin.

 

Et voilà ! Quoi qu'il arrive demain, que vous soyez victime ou pas d'un monumental poisson d'avril, vous saurez que votre site est à l'abri d'une mauvaise blague.

Bonne journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques !

 

--

En cas de difficultés, n'hésitez pas à consulter la documentation dédiée aux Snapshots ou à contacter le service client qui est à votre disposition pour vous aider à mettre en place une sauvegarde efficace !


Il y a quelques mois nous annoncions notre plan de mise à jour de la version du logiciel de virtualisation Xen, utilisé sur notre plate-forme d'hébergement, qui nous permettrait de mitiger des failles de sécurité sans l'intervention de nos clients.

Nous avons entre temps pu migrer l'essentiel de notre plate-forme sur Xen 4.8, profitant des arrêts/démarrages des serveurs pour les placer sur des noeuds mis à jour. Grâce aux fonctionnalités offertes par les versions récentes de Xen nous permettant de déployer les correctifs sans impacter nos clients, la majorité d'entre vous ne seront pas impactés par une faille de sécurité récemment découverte par le projet Xen, qui sera annoncée publiquement dans les prochaines semaines.

Dans les prochains jours, un petit nombre de clients devront néanmoins procéder eux-mêmes à l'arrêt et au démarrage (un simple redémarrage ne suffit pas) de leurs serveurs, afin de prévenir cette faille de sécurité. Ces clients ont été contactés directement par email, et auront l'opportunité d'effectuer cette opération en fonction de leurs contraintes de production, et ce jusqu'à la date d'annonce publique de la vulnérabilité. À la date annoncée, les serveurs toujours impactés seront arrêtés puis démarrés par nos équipes entre 9h CEST à 14h CEST.

Nous sommes heureux de voir que nos efforts portent déjà leurs fruits, et espérons que c'est la dernière fois que nous vous demandons d'intervenir pour ce type d'opération. Nous continuons à travailler pour rendre l'expérience de nos clients toujours plus fluide sur notre plate-forme d'hébergement et nous vous invitons à consulter notre plan pour l'année 2017, publié précédemment.

N'hésitez pas à contacter notre équipe de Support Hébergement en cas de doute ou à partager vos impressions directement par email en écrivant à l'adresse feedback@gandi.net.


Nous avons décidé de prolonger la période de tests Beta pour notre nouveau centre de données à Paris, FR-SD3, dans le but d'effectuer davantage de tests réseau avant son ouverture officielle, qui était prévue pour le 20 mars 2017.

La consommation de ressources est toujours gratuite pendant l'extension de la période Beta. A noter, seule notre offre Cloud y est disponible pour l'instant : Serveurs, Volumes, IPs et réseaux privés. Aucune date n'est prévue actuellement pour le lancement de Simple Hosting et des Répartiteurs de charge (Web Accelerators) sur FR-SD3, à l'heure actuelle disponibles uniquement sur nos autres centres de données à Paris et au Luxembourg (respectivement FR-SD2 et LU-BI1).

Nous annoncerons la date de l'ouverture officielle et du début de la facturation avec un préavis de 15 jours. D'ici-là, vous verrez quand-même dans nos interfaces les montants correspondant à votre consommation de ressources sur FR-SD3.

N'hésitez pas à contacter notre Support Hébergement pour toutes informations supplémentaires, ou tout simplement, pour partager vos impressions.

L'adresse email feedback@gandi.net est également à votre disposition.


Página 1 2 311 12 13
Tamaño del banner de actualidades